Le point sur le marché de location en Pays de la Loire en 2021 : analyse et tendances

Jeudi 15 avril 2021

Le point sur le marché de location en Pays de la Loire en 2021 : analyse et tendances
Découvrez la bonne santé du marché de la location en région Pays de Loire et les raisons qui l’expliquent : prix maîtrisés, emploi et forte population étudiante. La région des Pays de Loire est généralement perçue comme une région où il fait bon vivre et où l’ensemble des indicateurs sont plutôt au vert. Ceci se traduit par un marché de l’immobilier locatif où la demande est forte et la rentabilité intéressante. 
 
En effet, les prix d'achat restent mesurés en Pays de Loire et la demande en location est soutenue, bien aidée par un marché de l'emploi plutôt bon et une population étudiante nombreuse. Tous les acteurs de la gestion locative à Nantes, Angers ou au Mans le confirmeront : le marché de la location se porte bien en Pays de Loire !
 

Un marché de l’immobilier encore accessible

Si on compare la région des Pays de la Loire avec d’autres régions françaises assez similaires, on constate rapidement que le marché de l’immobilier y est à un prix raisonnable. 
Il profite en effet d’une large gamme de territoires différents (zone rurale, villes moyennes, grandes villes, zones touristiques) et de nombreux pôles économiques. Le prix moyen de l’immobilier dans la région des Pays de la Loire est situé actuellement aux alentours de 1 900 à 2000 euros du mètre carré.
 
Les départements situés dans le Sud-Ouest et donnant sur la façade atlantique ont un prix moyen plus élevé. Ceci est dû à l’attractivité du littoral et à la proximité du bassin économique de la ville de Nantes, véritable poumon de la région. Le département qui affiche les prix les plus élevés est ainsi la Loire-Atlantique avec un prix moyen au mètre carré à environ 2800 euros, tandis que les départements de la Mayenne et de la Sarthe sont les moins chers de la région.
 
Globalement, les prix de l’immobilier en Pays de Loire sont dans des fourchettes raisonnables, rendant attractifs les investissements et offrant ainsi de bonnes perspectives de rentabilité pour de l’investissement locatif.
 
L'investissement locatif profite d’un emploi en croissance
La région des Pays de la Loire dispose d’une économie favorable avec un marché de l’emploi soutenu et de nombreux lieux touristiques.
 
Que ce soient les secteurs de l’agro-alimentaire, de l’industrie, des services ou du tourisme, la région se classe en 3ᵉ position parmi les régions de France pour la création de richesse. Un réel tissu très dense de PME concourt à une activité économique qui tire très bien son épingle du jeu et franchit aisément les épisodes de crise.
 
De plus, les pôles économiques importants de villes comme Nantes (44), Angers (49), Le Mans (72) ou bien encore La Roche-sur-Yon (85) sont des pourvoyeurs réguliers de nombreux emplois dans les secteurs administratifs, bancaires, commerciaux et les services. 
 
Ce dynamisme rend le marché locatif des Pays de Loire plutôt soutenu. Il est en effet alimenté par un grand nombre d'étudiants, de jeunes couples ou de célibataires qui trouvent rapidement du travail dans la région et n’ont pas encore les moyens de devenir propriétaires. Dans certaines agglomérations comme Nantes, cela va même jusqu’à une certaine pénurie que les programmes neufs ne peuvent réellement combler. 
 
Ceci implique donc que les investisseurs dans le locatif ont peu de mal à trouver des locataires pour leurs biens. Ils ont même le loisir de pouvoir mieux les choisir et les prix permettent une bonne rentabilité des investissements. Cette tendance ne devrait pas faiblir. Les fondamentaux structurels de la région sont bons et la situation devrait rester identique encore quelques années, même s'il faut rester prudent actuellement avec les conséquences de la crise sanitaire qui ne sont pas encore complètement mesurables.
 

Zoom sur le marché du logement étudiant

Une grande composante du marché locatif en Pays de Loire est le marché spécifique aux étudiants. Il est bien sûr concentré sur les grandes villes avec Nantes et Angers qui recueillent un peu moins de 80 % des demandes. Les prix restent toutefois inférieurs à la moyenne du marché national puisque le loyer moyen se situe à 505 € dans la région contre 600 € pour la moyenne française.
 
La demande est dans l’ensemble assez forte et peu de logements restent vides longtemps. Il y a même une pénurie dans le centre de Nantes et son agglomération, notamment pour les appartements autres que les studios. Les années à venir devraient être du même ordre avec un accroissement du nombre d’étudiants et une offre en école et universités qui monte en niveau qualitatif. À n’en pas douter l'investissement locatif dans les grandes villes de la région sur des studios et T1 devrait rester rentable pendant de longues années !
 
Lire aussi : 

Comment financer mon projet

En soumettant ce formulaire, j'ai bien pris connaissance que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la gestion de ma demande.
Réseaux l'Adresse
Opinion System