Comment se prémunir contre les loyers impayés ?

Jeudi 21 janvier 2021

Comment se prémunir contre les loyers impayés ?
Le propriétaire est en droit de demander dans le dossier de location les trois dernières fiches de paie et les derniers avis d’imposition.
 
C’est ce que redoutent le plus les propriétaires-bailleurs : se retrouver avec un locataire qui ne paye plus ses loyers. Pourtant, il existe plusieurs façons de se prémunir contre le risque de loyers impayés. Mais que faire si vous êtes déjà dans cette situation ? 
 
D’autant plus en cette année 2020 où beaucoup de personnes ont été impactées financièrement en raison de la crise sanitaire. Prenez contact avec des professionnels de la gestion locative de Nantes si vous êtes le propriétaire d’un bien dans la région et que vous souhaitez en savoir plus sur les risques de loyers impayés. Avant toute chose, vous devez rédiger un contrat de location clair et solide qui définit bien les conditions relatives au paiement du loyer et des charges.
 

Sélectionner un locataire solvable

Pour éviter tout risque de loyer impayé et de litige, on va sélectionner un locataire solvable, en s’assurant que ce dernier est dans une situation financière qui lui permet d’assumer le montant du loyer et des charges sans difficulté. 
 
Le propriétaire est en droit de demander dans le dossier de location les trois dernières fiches de paie et les derniers avis d’imposition. Attention à bien penser à la provision des charges locatives au moment de la signature du bail, que le locataire devra verser en complément du loyer.
 

Obtenir une garantie de paiement

Le propriétaire-bailleur est en droit de demander des garanties supplémentaires à son ou ses futurs locataires. Il peut par exemple faire la demande d’un cautionnement solidaire provenant généralement d’un parent du locataire, ou encore faire appel à la garantie visale.
 

Souscrire une assurance contre les loyers impayés

La GLI (garantie des loyers impayés) est l’assurance qui a pour but de protéger les propriétaires-bailleurs contre les défauts de paiement de loyer. Elle prend notamment en charge l’action en justice, qui devient incontournable en cas de multiplication des loyers impayés par le locataire.
 

En cas de loyer impayé, trouver une solution à l’amiable entre bailleur et locataire 

Et ainsi éviter la case tribunal : s’engager dans une procédure judiciaire pour faire résilier le bail et expulser le locataire prend du temps et représente un coût important. Il faut régler les frais d’avocat et supporter l’accumulation des loyers impayés durant la période de la procédure. 
 
Ce doit être la dernière solution à envisager. Même si le locataire est en tort, le propriétaire peut essayer d’être concilient et trouver un compromis, dans le cas bien évidemment où le locataire est de bonne foi et se trouve dans une situation délicate.
 
Lire aussi : 
 

NOUS UTILISONS DES COOKIES SUR CE SITE POUR AMÉLIORER VOTRE EXPÉRIENCE D'UTILISATEUR
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Comment financer mon projet

En soumettant ce formulaire, j'ai bien pris connaissance que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la gestion de ma demande.
Réseaux l'Adresse
Opinion System