Comment bien vivre en copropriété

Lundi 11 janvier 2021

Comment bien vivre en copropriété
On parle d’annexion de parties communes si l’un des copropriétaires obtient par exemple la fermeture d’une cour intérieure, privatise un jardin collectif.
 
Vivre dans un immeuble en copropriété peut parfois être accompagné de problèmes avec le voisinage. Pour bien vivre ensemble et éviter tous litiges, les copropriétaires et colocataires peuvent déjà se mettre d’accord sur divers points.
 
Par exemple au niveau du nettoyage des parties communes, de l’utilisation du local à poubelles et de la piscine (dans l’éventualité qu’ils existent), ou encore du respect de l’espace commun de chacun (en ne laissant pas traîner leurs affaires sur son palier ou à proximité de la porte d’entrée de son logement). 
Il existe des situations plus complexes où l’un des propriétaires voudra annexer ou aménager une des parties communes. Si vous souhaitez faire appel à des prestations de syndic de copro à Nantes pour votre immeuble en copropriété, n’hésitez pas à nous contacter.
 

Annexion d’une des parties communes

En principe, la jouissance partagée des parties communes est prévue dans le règlement de la copropriété, et elle est la même pour tous les copropriétaires. Un copropriétaire peut cependant demander l’annexion de l’une des parties communes pour son usage personnel, à partir du moment qu’il suit bien le processus prévu dans le règlement de la copropriété. 
 
On parle d’annexion de parties communes si l’un des copropriétaires obtient par exemple la fermeture d’une cour intérieure, privatise un jardin collectif, s’approprie un couloir ou palier qui relieraient deux appartements. 
 
Pour obtenir l’accord quant à l’annexion d’une des parties communes pour son usage personnel, le propriétaire en question peut procéder de la sorte :
  1. demander l’accord de l’ensemble des copropriétaires au cours d’une assemblée générale,
  2. bien présenter les raisons de sa démarche,
  3. proposer de racheter les mètres carrés communs souhaités aux autres copropriétaires,
  4. rassurer les copropriétaires quant aux troubles que peuvent engendrer cette annexion,
  5. et enfin, travailler avec un architecte afin d’avoir plus de détails quant aux futurs travaux (nature, ampleur, durée, etc.).
 

Aménagement d’une des parties communes

À la différence de l’annexion d’une partie commune qui ne profitera qu’à un seul copropriétaire, l’aménagement des parties communes concerne ici l’ensemble de la copropriété. On peut aménager des parties communes de nombreuses façons : amener des plantes pour créer un jardin, ou encore, aménager le toit de l’immeuble ou la cour intérieur pour créer un potager. 
 
Pour aménager les parties communes, là aussi il y a une procédure à respecter.
 
Il faut commencer par se rapporter au règlement de la copropriété censé dresser la liste des parties communes. Une fois que vous avez la confirmation que la partie de l’immeuble que vous souhaitez aménager est une partie commune, vous devez soumettre votre demande auprès de l’ensemble des copropriétaires au cours d’une assemblée générale. 
Les aménagements que vous voulez apporter doivent eux aussi figurer dans le règlement de la copropriété, auquel cas, il vous faudra modifier le document.
 
Lire aussi : 
 

Comment financer mon projet

En soumettant ce formulaire, j'ai bien pris connaissance que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la gestion de ma demande.
Réseaux l'Adresse
Opinion System